La légende Lilloise, Lydéric et Phinaert, les Romulus et Remus Lillois.

Publié le par lilletaitunefois

 

http://lh3.ggpht.com/_kL6IVWgQfDo/TT8J-fiaspI/AAAAAAAAAKI/1T45P1o2030/s800/3792410097_d5d395a3ae.jpg

Si la première occurrence du nom de la ville date d'une charte du 11ème siècle, la bourgade existait certainement auparavant mais il n'y a pas de sources écrites le prouvant. Quelques sondages réalisés dans les « sols » de Lille ont attesté quelques traces datant de l'ère Mérovingienne...

 

Certes les traces écrites officielles n'existent pas, mais la légende quant à elle, existe et perdure encore aujourd'hui dans le folklore régional.

 

http://lh3.ggpht.com/_kL6IVWgQfDo/TT8J9qr9hBI/AAAAAAAAAKE/O-B9cTxOsS8/s800/lyd%25E9ric%2520et%2520phinaert.jpgQue nous dit cette légende...?

En l'an 620, Salvaert, un noble de Bourgogne se rend en Angleterre avec sa femme enceinte Ermengaert et quelques-uns de ses hommes. La route de l'Angleterre les fait passer par le Bois-sans-mercy (Ça ne s'invente pas...) qui se situe sur les terres du seigneur local, le cruel Phinaert. Ce dernier tend alors une embuscade d'où, ni le maître Bourguignon, ni ses hommes ne sortiront...

Seule Ermengaert parvient à s'échapper. Epuisée par sa fuite, elle décide de se reposer en s'adossant à un arbre...c'est alors que la vierge lui apparaît en une vision où elle lui promet que l'enfant qu'elle porte vengera la mort de son mari...Peu après, Ermengaert accouche d'un garçon, qu'elle cache pour le protéger de Phinaert. L'enfant est alors récupéré par un ermite nommé Lydéric qui va l'élever et lui donner son nom.

Arrivé à l'âge adulte Lydéric défie le meurtrier de son père dans un duel judiciaire ayant pour arbitre le roi Dagobert. En sortant vainqueur de cette lutte héroique du bien contre le mal, le jeune Lydéric se voit octroyer les terres du perdant directement par le roi. Il devient alors seigneur du Buc, du nom du château du Buc qui se tenait sur l'actuel parvis Notre-Dame de la Treille, autour duquel les habitations vont fleurir. Il est aussi nommé forestier de Flandre, l'ancêtre des comtes de Flandre.

 

Si cette légende prend place au 7ème siècle, sa rédaction date certainement du 15ème. La paternité de cette histoire revient à deux Brugeois, Antoine de Rovere et Jacques Van Malen qui la rédigèrent en 1481. Derrière le simple aspect folklorique, il faut aussi voir la volonté des auteurs de rattacher la ville à la dynastie des comtes de Flandres qui, au passage, se voient doter d'ancêtres Bourguignons. La ville est aussi liée à la France et ses rois puisque c'est le roi Dagobert qui gratifie le héros Lillois.

 

 

Commenter cet article

Micka de Faches 05/07/2012 13:52

Bonjour et bravo pour cet article.
Passionné d'histoire et d'histoires, j'aimerais en apprendre plus sur la version originelle de la légende, écrite par De Rovere et Van Malen. Pourriez vos m'indiquer où la trouver ou la consulter ?
Merci

Maquettes et figurines 1/72 25/03/2011 17:20


Toutes mes félicitations pour votre initiative surprenante par sa qualité littéraire d'une part ainsi que la clarté et la précision des sujets évoqués d'autre part. La passion qui vous anime est
réellement palpable ce qui est remarquable. Ce fut un grand plaisir que de vous lire, je vous encourage à continuer, vous possédez, Monsieur, un réel talent.Amicalement, j-marc